Comment savoir si votre comble peut être transformé en espace habitable ?

Vous voulez réaménager votre comble pour qu’il devienne une pièce dans laquelle vous pouvez habiter ? C’est une idée très brillante. Mais avant, vous devez d’abord vous assurer que votre projet est réalisable. Ce ne sont pas tous les combles qui peuvent être réaménagés dans ce sens. Trois principaux critères doivent être pris en compte pour savoir si votre comble est aménageable.

La hauteur du sous plafond

Au minimum, la hauteur du sous plafond de votre comble doit être au minimum 1m80. Ce n’est qu’à cette condition que vous puissiez obtenir une pièce à la fois confortable et agréable. Dans le cas contraire, vous serez obligé de ramper au quotidien lorsque vous vous déplacerez.

La nature de la charpente

Le type de charpente que vous avez utilisé pour la construction de votre comble pèse également sur la faisabilité de votre projet. Si vous avez des charpentes traditionnelles, des charpentes métalliques ou encore des charpentes en lamellé collé, vous êtes tout à fait libre de réaliser toutes sortes de transformations. En recherche, vous pouvez oublier votre projet si votre construction fait partie des dites « avec fermettes industrielles ». Effectivement, il n’y a aucun réaménagement possible, à moins que vous opter pour une reconstruction globale. Outre cela, vous devez prendre en compte l’esthétique de votre aménagement en fonction de votre charpente. Si elle habille l’espace, un agencement autour des fermes vous est recommandé.

Le degré d’inclinaison du toit

Tour comme la hauteur du sous plafond, vous devez également prendre en considération l’inclinaison de votre toiture. En effet, la pente doit au minimum faire un angle de 30 °. Autrement dit, la pièce que vous obtiendrez sera vraiment trop petite et inconfortable. Puis, vous serez aussi obligé de ramper pour vous déplacer.
Si votre comble ne répond pas à ces trois critères, il vous sera quasiment impossible de transformer en une pièce habitable sauf si vous êtes prêt à réaliser de grands travaux. Dans ce cas, on dit que votre comble est un comble perdu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *